image
 

Sud Ouest du 13/06 « Le Modem se veut au plus près du terrain »

Le parti présentait, samedi à Marmande, ses délégués cantonaux.

Les échéances électorales de 2017 approchent et le Modem de Lot-et-Garonne se met en ordre de marche. Dans la deuxième circonscription, le parti de François Bayrou a dévoilé samedi sa nouvelle équipe, en présence du président départemental, Bruno Dubos. C’est Jonathan Biteau, actuel directeur de cabinet du maire de Tonneins, Dante Rinaudo, qui devient le délégué du mouvement dans la deuxième circonscription du département.
« Nous voulons développer le Modem au plus près du territoire. C’est pour ça que nous avons choisi un délégué dans chaque canton », a indiqué le Tonneinquais. Parmi les six délégués, on retrouve un agriculteur (Damien Follet, pour les coteaux de Guyenne), un gérant de société (Christophe Augustin, Marmande 2), un ancien haut fonctionnaire (Jean-Marie-Lenzi, Val du Dropt), un ingénieur à la retraite (Jean-Claude Jedrasiack) et un ancien commerçant (Patrick Maurin, Marmande 1). Pour la parité, on repassera. Jonathan Biteau n’esquive pas : « Nous n’avons pas trouvé de femmes souhaitant s’engager et nous les appelons à nous rejoindre. »

Rendez-vous en septembre

La nouvelle organisation fait suite aux échecs successifs du Modem aux élections départementales, régionales et européennes. « Il y a une perte du lien entre les élus et les administrés, analyse Bruno Dubos. Nous ne voulons pas des élus coupés de la population. Nous voulons rassembler là où d’autres divisent. »

Prochaine étape, la rentrée prochaine. Le Modem organisera des réunions publiques dans chaque canton pour bâtir son programme pour le territoire.

J.-C. W.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !